Retour vers le haut

Lorsqu’une chaise est révolutionnaire.

La Eames Fiberglass Chair et la Eames Plastic Chair
L’histoire d’un original de Vitra

Rarement une idée a été aussi riche de conséquences dans l’histoire de la chaise moderne que celle du développement de la chaise en plastique de Charles et Ray Eames. Au XIXe siècle, la chaise n°14 de Thonet avait eu un large impact et Marcel Breuer, Mart Stam et Ludwig Mies van der Rohe, en utilisant du tube d’acier pour leurs créations dans les années 1920, avaient bouleversé la production et l’esthétique de la chaise dans la première moitié du XXe siècle.

En 1948, Charles avait développé l’idée d’une chaise en plastique pour la Low Cost Competition du Museum of Modern Art en introduisant un matériau qui n’avait pas jusqu’à présent été utilisé pour des meubles : le plastique ou plus précisément le polyester renforcé à la fibre de verre. En créant une nouvelle forme de chaise, parce qu’il rejetait l’idée qu’une chaise était un ensemble indissociable composé d’une assise et d’un piétement, il offrait la possibilité d’associer diverses coques d’assises à différents piétements.

« L‘effet ‘C’est ainsi que les choses doivent être’. Quand un objet est vraiment bien conçu, l‘idée qu‘il est conçu ne surgit même pas. »
Charles Eames

C’est ainsi qu’est née une famille de chaises capable de couvrir quasiment tous les champs d’utilisation grâce à ses possibilités de combinaison – à la maison, au bureau et dans les espaces publics. Des chaises pour travailler, des chaises de salle à manger, des chaises pour salles de conférences, des chaises pour de grands espaces, des chaises de salle d’attente, des chaises basses, des chaises à bascule, des chaises empilables, des chaises rembourrées ou non, des chaises dans de nombreux coloris, etc.

Ce concept de chaise a dominé les décennies suivantes. Il n’est pas étonnant que les chaises de Charles et Ray Eames n’aient pas été simplement des précurseurs, mais qu’elles aient gardées, malgré la retenue des lignes, un langage formel qui les distinguent clairement des nombreuses autres créations développées par d’autres designers de l’époque – un langage formel et intemporel qui nous parle encore aujourd’hui.

© Eames Office, LLC

En 1950, Herman Miller présentait les premières Armchairs en fibre de verre produites en série. Vitra a produit les Fiberglass Chairs à partir de 1957 pour l’Europe et le Moyen-Orient et les chaises se sont hissées au rang de favoris des architectes lors de l’aménagement de projets de grande envergure. La « success story » de ces chaises dure jusque dans les années 70. De nouvelles coques en plastique moins chères ont alors été développées et ont supplanté la Fiberglass Chair sur le marché des grands projets. Les nouveaux matériaux avaient également des avantages écologiques et Vitra a cessé de produire les Fiberglass Chairs au début des années 90. En étroite collaboration avec le Eames Office, dirigé par la famille Eames, Vitra a lancé en 1999 la Eames Plastic Chair en polypropylène. Le polypropylène est un plastique stable de grande qualité qui permet de remplacer la fibre de verre et qui est recyclable. C’est ainsi que les chaises du Eames Plastic Group ont a nouveau pu être produites, de manière écologique. Malgré le succès de cette nouvelle génération de Plastic Chairs, Vitra n’a jamais cessé de s’intéresser au matériau d’origine et a constamment suivi les avancées des méthodes de production pour la fibre de verre.

Après des années de développement, Vitra va réintroduire les Fiberglass Chairs en 2018, conformément à un procédé de fabri­cation entièrement nouveau. Les coques présentent l’aspect tant apprécié des collectionneurs et des amateurs d’une surface irrégulière aux fibres nettement visibles, dans six des coloris originaux.


Date de parution: 11.10.2018
Images: Florian Böhm, Marc Eggimann, © Eames Office, LLC

Des histoires d’un original de Vitra
Offrez-vous un original. En effet, un original garde sa valeur. Une imitation est, et reste une copie bon marché, une idée volée. Ce sont des choses qu’on ne voit peut-être pas au premier abord, mais que l’on sent et qui font la différence. Un original vous accompagnera toute votre vie. Il vous survivra, même. La prochaine génération se réjouira de votre décision. Mais ça c’est une toute autre histoire.
L’original est signé Vitra