Retour vers le haut

Charlap Hyman & Herrero dans le VitraHaus Loft

Nouvelle installation dans la VitraHaus, niveau 4

Au cours de cette année passée, tandis que les gens se sont retirés du monde extérieur pour se replier dans leurs foyers, Charlap Hyman & Herrero ont réaménagé le loft du VitraHaus sous forme paysage luxuriant destiné à la vie en intérieur. Il s’agit d’une méditation surréaliste sur les tensions entre intérieur et extérieur, public et privé, ancien et nouveau, modernité et ornement, l’étrange et le réel. Le fil rouge qui relie la sélection de pièces design intégrées au décor rend hommage aux œuvres d’art, films, personnages, livres et endroits qui ont captivé CHH depuis la création de l’entreprise. Ce réseau de références méticuleusement calibré donne lieu à un espace profondément personnel regorgeant d’humour, de souvenirs et d’amour.

Des personnages fictifs tels que Jean Floressas Des Esseintes du À Rebours de Huysmans, Lidia Pontano de L’Éclipse d’Antonioni et l’artiste du Sang d’un poète de Cocteau y ont laissé des accessoires de leurs scènes les plus mythiques. Sur la terrasse, les coussins en forme de mains ainsi que les buissons taillées en forme de coquillage évoquent le photomontage de Dora Maar représentant une main émergeant d’un coquillage. Un tapis de paille en forme de serpent ondulant, le Living Tower de Verner Panton, un écran constitué de profils géants ainsi que le Freeform Sofa de Noguchi se revêtent d’une qualité abstraite, tels des éléments d’un tableau de Tanguy, ponctuant l’étendue veloutée du tapis vert qui s’étend vers les collines en arrière-plan.

« Le loft est devenu une sorte de réceptacle pour les choses qui nous inspirent et nous rendent vivants – à bien des égards, il s’agit d’une maison de rêve qui réunit d’innombrables couches de choses qu’on aime. »
Adam Charlap Hyman

Adam Charlap Hyman explique plus en détail l'idée qui se cache derrière le nouvel intérieur dans une interview accordée au magazine Vitra.

Vers l'interview (EN)


Date de parution: 24.9.2020
Images: Clemens Poloczek