Retour vers le haut

Lorsqu’une chaise est super normale.

La All Plastic Chair
L’histoire d’un original de Vitra

La All Plastic Chair est une chaise discrète, bien proportionnée, avec l‘impression de l‘avoir toujours connue. Pour le designer britannique Jasper Morrison, qui l’a créée en collaboration avec Vitra, c’est précisément ce qui fait sa qualité.

Jasper Morrison a présenté ses principes de design dans deux expositions : « Some Items for the House, Part I » en 1988 à la Daadgalerie à Berlin et « Some Items for the House, Part II », mise en scène un an plus tard par Vitra à la Galleria Fac-Simile de Milan. Il avait créé quelques meubles pour les installations, non pas pour servir d’objets individuels mais plutôt pour créer une atmosphère. Ce faisant, il voulait comprendre ce qui confère un caractère à une pièce, ou non, et ainsi éviter de concevoir des choses qui attirent l’attention sur elles mais soient totalement inappropriées au contexte de leur création.

« Ce sont les produits qui créent l’atmosphère. Et je pense qu’une bonne partie de notre mission consiste à créer une bonne atmosphère. Sinon, nous avons échoué. »
Jasper Morrison

L’installation à la Daadgalerie a été presque entièrement réalisée en contreplaqué (plywood) : avec des plaques brutes sur les murs et au sol ainsi que des éléments empilés, pliés et lissés pour les tables et les chaises. Il a créé sa Ply Chair avec les outils et les matériaux dont il disposait à Berlin – une scie sauteuse et quelques pistolets de dessinateur.

À l’époque, Vitra l’a incité à développer la Ply Chair afin de pouvoir la produire en série. La chaise était un concentré de l’approche du design de Jasper Morrison dans un produit ressemblant à une esquisse. Il a énoncé son principe de base ­– fabriquer des objets quotidiens destinés à tout-un-chacun – dans ses publications « Utilism, The Unimportance of Form » et en 2007 dans « Super Normal – Sensations of the Ordinary ».

« Ply Chair », esquisse en éclaté, Jasper Morrison, 1988
Jasper Morrison

« Super Normal » n’est pas une recette de design pour Jasper Morrison : « C’est plutôt une découverte sur le long terme de la qualité d’un objet, qui dépasse notre jugement et notre évaluation fondamentale lorsque nous percevons les choses pour la première fois. ‹ Super Normal › fait plus partie du quotidien que du design. […] Comparée à toutes les autres questions, la forme est sans importance. [...] Les objets qui fonctionnent le mieux ne le font pas parce qu’ils ont l’air beaux ou précieux, mais parce qu’ils ont le code pour bien incarner ce qu’ils sont : un bon tire-bouchon, une bonne chaise, une bonne paire de chaussures. »

Ce sont ces réflexions qui présideront également au développement de la All Plastic Chair. La All Plastic Chair n’exprime aucune nouveauté révolutionnaire, bien qu’il n’existe aucune chaise comparable. Alors qu’il associe l’ensemble des connaissances accumulées par un designer expérimenté et le savoir-faire de Vitra, il semble avoir toujours existé. Conformément à l’approche du design de Jasper Morrison : comme une bonne chaise.

C’est entre autres au « Café Einstein Stammhaus » de Berlin, situé au rez-de-chaussée du bâtiment dans le quartier de Schöneberg, où s’est déroulée l’une des expositions évoquées plus haut, « Some Items for the House, Part I », qu’il a trouvé l’inspiration pour se consacrer à ce type de chaise. Les hôtes y sont assis sur des chaises de café classiques en bois telles qu’on en rencontre dans de nombreux pays européens. Elles sont connues en Allemagne sous le nom de Frankfurter Stuhl, en Italie sous le nom de Sedia Milano, ainsi qu’en Suisse et en Autriche dans de nombreuses variations.

« Il s’agit d’observer toutes les choses qui se sont déjà produites et de tenter de résumer toute l’histoire dans un objet qui présente de plus une apparence de fraîcheur. »
Jasper Morrison

En 2008, Jasper Morrison s’est intéressé pour la première fois en détail à cette typologie de chaise et a créé la Basel Chair avec Vitra. Son objectif était de conserver l’esprit et la forme de base de la typologie tout en améliorant les caractéristiques de la chaise. Il a atteint cet objectif en réalisant en plastique l’assise et le dossier de cette chaise en bois. Contrairement aux chaises entièrement fabriquées en bois, cette combinaison de matériaux permet de réaliser des formes plus organiques, assure un meilleur confort et permet plus de fraîcheur en matière de couleurs.

Pour la All Plastic Chair lancé en 2016, la question de départ était la même que pour la Basel Chair : peut-on renouveler la chaise de café ? Morrison dit à ce sujet : « Les choses ne doivent pas tant être nouvelles, elles doivent être meilleures. » La All Plastic Chair franchit cette étape avec un nouveau matériau : entièrement fabriqué en plastique, il constitue une nette avancée quant à son aspect et à sa fonctionnalité. La géométrie de son assise, son plastique légèrement souple et la construction de son dossier, relié au cadre par un axe et des tampons en caoutchouc, permettent le mouvement et assurent un agréable confort. Le polypropylène recyclable utilisé pour le cadre de la chaise est un mélange de plastique un peu différent de celui de l’assise et du dossier, ce qui est visible aux nuances de couleur légèrement différentes des éléments.

De par sa silhouette, la All Plastic Chair est une chaise de café. Fidèle à l’esprit du designer, ce n’est pas une nouvelle chaise mais une chaise soigneusement développée et améliorée.


Date de parution: 16.04.2018
Images: Marc Eggimann, Elena Mahugo, Jasper Morrison

Des histoires d’un original de Vitra
Offrez-vous un original. En effet, un original garde sa valeur. Une imitation est, et reste une copie bon marché, une idée volée. Ce sont des choses qu’on ne voit peut-être pas au premier abord, mais que l’on sent et qui font la différence. Un original vous accompagnera toute votre vie. Il vous survivra, même. La prochaine génération se réjouira de votre décision. Mais ça c’est une toute autre histoire.
L’original est signé Vitra