Retour vers le haut

Différentes histoires au coucher, même fauteuil.

Lounge Chair
L’histoire d’un original de Vitra

Lorsque Birgitte von Halling-Koch a 15 ans, une livraison spéciale de Vitra arrive dans sa maison d‘enfance à Copenhague : un Eames Lounge Chair et Ottoman. C‘était en 1958 et c‘était l‘un des premiers Eames Lounge Chair en Scandinavie, sinon le premier. Environ dix ans plus tard, la famille déménage le fauteuil du Danemark à sa résidence d‘été en Suède. Aujourd‘ hui, Birgitte, sa soeur, son frère et tous les enfants et petitsenfants partagent cette maison dans laquelle nous avons
rencontré Birgitte.

Comment se fait-il que votre famille ait été propriétaire d‘un des premiers Lounge Chairs ?

Mon père Percy von Halling-Koch, également appelé Bum par ses amis, a vu le Eames Lounge Chair lors de sa présentation à la Triennale de 1957 à Milan et en a été tellement enthousiasmé qu‘il l‘a commandé tout de suite.

Comment décririez-vous votre vie avec le Eames Lounge Chair ?

Le fauteuil a toujours servi à toute la famille et nous ne lui avons jamais accordé de soin particulier. Nous l‘avons utilisé comme tous nos autres meubles, comme un objet fonctionnel du quotidien. La seule règle était que les chats et les chiens n‘avaient pas le droit d‘aller sur le Lounge Chair, ni d‘ailleurs sur tout autre meuble.


Quel est l‘usage principal que vous faites de votre Lounge Chair ?

Je m‘y assois, avec mes petits-enfants sur mes genoux, et je leur lis des histoires le soir au coucher, j‘y lis de bons livres et j‘y fais des siestes pendant la journée. Il est difficile de ne pas s‘y endormir - après 60 ans, il est toujours aussi incroyablement confortable. Je ne peux pas dire combien de fois mes parents, mes enfants, mes petits-enfants et moi-même nous sommes assoupis et avons rejoint le pays des rêves dans ce fauteuil. C‘est l‘un de nos précieux trésors, plein de tant de souvenirs.


Comment décririez-vous la qualité du Eames Lounge Chair ? Avez-vous déjà dû le réparer ?

La qualité au fil des années a été incroyable. Nous l‘avons fait réparer une seule fois, il y a quelques années, lorsque le dossier s‘est détaché. La colle des shock mounts a dû se fragiliser. Nous avons alors contacté un distributeur local de meubles Eames qui a commandé une colle spéciale par l‘intermédiaire de Vitra et l‘a réparé. Depuis, le fauteuil est dans un état parfait.

Avez-vous déjà envisagé vendre le Eames Lounge Chair ?

Non, je pense que le fauteuil appartient désormais à cette maison et à ma famille, qui vient travailler ici ou passe des vacances et savoure les moments de calme loin de chez elle. C‘est notre trésor chéri, à moi, ma soeur, mon frère, et aux petits-enfants et arrière-petits-enfants de mes parents. Il représente autant de souvenirs d‘enfance, de rêves d‘adolescents et de parentalité ; il est un élément essentiel de notre foyer.

« Prenez votre plaisir au sérieux. »
Charles & Ray Eames

Aujourd‘hui, Birgitte et ses frères et soeurs sont propriétaires du Halling-Koch Design Center fondé par leur père. Lorsqu‘elle n‘est pas à Copenhague, Birgitte passe également du temps à travailler dans sa maison d‘été en Suède. Ici, le Lounge Chair occupe une place de premier plan devant la fenêtre, avec vue sur un lac parsemé de nombreuses petites îles. Au fil des décennies, le cuir noir du fauteuil a formé des plis et des veines délicates et les coques en palissandre ont adopté une teinte plus claire - des changements caractéristiques des matériaux naturels, conférant aux meubles une patine qui révèle leur histoire unique.

Depuis 60 ans, Vitra est la seule entreprise habilitée à fabriquer le Eames Lounge Chair pour le marché en Europe et au Moyen-Orient ; le fabricant américain Herman Miller détient tous les autres marchés. La coopération entre Vitra et Charles & Ray Eames a débuté en 1957 et se poursuit aujourd‘hui à travers un partenariat étroit avec le Eames Office qui représente la famille Eames. De cette manière, on s‘assure que chaque Lounge Chair donne à l‘utilisateur l‘expérience de design voulue à l‘origine par Charles et Ray Eames. Comme il y a 60 ans, la fabrication du fauteuil nécessite toujours 47 étapes différentes, dont de nombreuses doivent être effectuées à la main. L‘exécution minutieuse de chaque étape, combinée à des matériaux de première qualité, garantit la qualité durable qui assure sa longévité pendant des générations. Et si quelque chose doit être réparé un jour, Vitra Service est à votre disposition. Même dans 60 ans. Une certitude que seul l‘original peut offrir.


Date de parution: 20.10.2017
Images: Brian Buchard, Marc Eggimann, Marek Iwicki



Des histoires d’un original de Vitra
Offrez-vous un original. En effet, un original garde sa valeur. Une imitation est, et reste une copie bon marché, une idée volée. Ce sont des choses qu’on ne voit peut-être pas au premier abord, mais que l’on sent et qui font la différence. Un original vous accompagnera toute votre vie. Il vous survivra, même. La prochaine génération se réjouira de votre décision. Mais ça c’est une toute autre histoire.
L’original est signé Vitra