Retour vers le haut

Soft Work

The newspaper about work.

« Le poste de travail suit le même chemin que la salle à manger – il est en train de disparaître en tant qu'archétype. Le bureau a fait son temps. Avec la technologie mobile, l'on a besoin d'un endroit pour s'asseoir occasionnellement ou d'un lieu confortable pour se détendre. C'est notre conviction. »

Edward Barber & Jay Osgerby

INSCRIVEZ-VOUS ICI POUR TÉLÉCHARGER LE JOURNAL

Jamais, depuis l'introduction de l'informatique, les structures de bureau et les habitudes de travail n'ont subi une transformation aussi radicale que celle qui se produit aujourd'hui. Les espaces publics deviennent des espaces de travail : grâce aux technologies de communication, l'on peut désormais travailler dans les halls d'hôtel, les cafés, les aéroports ou même les parcs. Et inversement, les bureaux deviennent des espaces publics : de nombreuses entreprises créent aujourd'hui des lieux ouverts et inspirants dans lesquels les employés – ou les visiteurs externes – peuvent se détendre, organiser des réunions ou passer la journée à travailler.

L'utilisation quotidienne d'ordinateurs portables, de smartphones et de tablettes dans les foyers et les espaces publics a engendré de nouveaux comportements qui se traduisent désormais également dans les bureaux. Le canapé, par exemple, est devenu un lieu de travail commun, même s'il n'est pas nécessairement adapté à cette tâche d'un point de vue ergonomique.

C'est dans cet esprit que Vitra et les designers Edward Barber et Jay Osgerby ont conçu et développé le nouveau système de sièges Soft Work, en associant l'expertise des secteurs de l'habitat, du bureau et des espaces publics. Au lieu de créer un environnement de travail centré sur des bureaux avec des canapés périphériques, Soft Work forme un système dans lequel les postes de travail sont concentrés autour d'un paysage d'assise.