Retour vers le haut

Coloris à deux tons

Un tissu à deux tons, tout comme un tableau impressionniste, illustre dans quelle mesure la perception des couleurs est une activité. En effet, seule la participation active de l’observateur fait émerger une couleur du mélange épais et souple des fils ou des traits de pinceau. Le monde de la production industrielle tend à exclure ce type d’activité, comme il exclut l’instabilité, alors que c’est justement celle-ci qui fait vivre les couleurs et attire notre regard.

Le concept des deux tons déclenche une conversation chromatique entre les fils de chaîne et de trame. Les fils de la chaîne sont généralement plus foncés que ceux de la trame, donnant une profondeur visuelle au tissu. Le mélange de deux couleurs distinctes unit le monde du bureau à la douceur et l’intimité de l’habitat. Une couleur composée de différentes épaisseurs souligne son aspect fascinant. Il faut regarder deux fois. Cette surface est-elle rouge ? Ou grise ? Elle semble différente le matin et le soir, en hiver et en été.