Retour vers le haut

Hack

Konstantin Grcic, 2016

alt

Créé par Konstantin Grcic, Hack est un système de tables qui anticipe les exigences des entreprises et des collaborateurs d’une manière provocatrice qui peut être comprise comme un hack dans l’univers du travail de bureau. Aux tables de bureau traditionnelles, Grcic oppose une solution qui répond de manière innovante aux besoins fonctionnels et esthétiques des entreprises de haute technologie actuelles. Ces entreprises doivent offrir aux jeunes diplômés un environnement de travail attrayant, fonctionnel et créatif tout en devant être capables de réagir aux évolutions dynamiques de leurs structures de bureau.

Au premier abord, Hack semble adopter une esthétique de l’inachevé avec ses plateaux de bois brut, tel un objet expérimental pris sur le vif en cours de développement. Le système reflète ainsi l’attitude des entreprises qui se caractérisent elles aussi par un changement permanent. Chaque unité de Hack forme un élément autonome qui répond à différents besoins grâce à son évolutivité : Hack apporte de la flexibilité à l’entreprise car il peut se replier en une « boîte » plate en un tour de main. Ainsi, rien de plus simple que de déménager ou de ranger Hack, et les unités prennent peu de place une fois stockées. Les utilisateurs apprécient Hack pour sa surface de travail expansive et une sphère privée personnalisable. Grâce à son réglage en hauteur, il permet de travailler debout, assis, ou à une hauteur lounge et de former des niches de travail, de discussion ou de détente. Au delà de ses fonctionnalités et de sa flexibilité, la production de Hack reflète également les exigences des jeunes entrepreneurs : son mécanisme est manuel, la production et l’utilisation de Hack sont écologiquement durables. D’autre part, la fabrication des tables peut s’effectuer sur place avec une grande efficacité énergétique, les parties en bois étant fabriquées localement et les parties métalliques préfabriquées montées par Vitra.

La structure de Hack est robuste et réduite à l'essentiel. Les charnières massives reliant les trois panneaux de bois sont usinées avec précision ; elles permettent la fonction de pliage raffinée de Hack tout en assurant sa stabilité. Le réglage en hauteur du plateau de table est effectué manuellement et de manière continue par une poignée ou une manivelle. Selon la version, cette fonction permet de régler la hauteur de la table en un tour de main sur une plage de 300 à 1250 mm. Dans sa position la plus basse, Hack peut être garni de coussins et servir de canapé.

Le terme informatique de « Hack » est apparu à la fin des années 50 au MIT de Cambridge, Massachusetts. Il désigne une solution intelligente et ingénieuse imaginée par un hacker. Un hack se caractérise par sa vitesse d’exécution, son efficacité et son éventuelle absence d’élégance. Il parvient au résultat souhaité sans avoir à remodeler entièrement l’architecture du système dans laquelle il s’intègre, bien qu’il soit souvent en contradiction avec elle.

Eléments en bois (1)
  •  37 OSB, vernis transparent
    37 OSB, vernis transparent
Profilés d'aluminium (1)
Description du matériau
  • Plateau de table et éléments muraux : OSB (panneau de lamelles orientées), épaisseur 15 mm, panneau pressé composé de micro-placage conforme à DIN EN 300. Sécurité : tous les chants et les coins sont arrondis. Les niveaux d'émission sont inférieurs au standard E1 légalement admissibles (non dangereux).
  • Cadre : construction soudée en tube d'acier carré, finition époxy noir foncé.
  • Raccords d'angles : aluminium anodisé.
  • Pieds : aluminium finition époxy noir foncé, équipés de patins en plastique moulé par injection pour le nivellement des inégalités du sol (plage 0-10 mm).
  • Sangles : polypropylène, noir.
Ce produit a été conçu par
Konstantin Grcic
Konstantin Grcic suit une formation d’ébéniste au Parnham College à Dorset avant d'étudier le design industriel au Royal College of Art à Londres. En 1991, il ouvre son propre studio de design, Konstantin Grcic Design. Le Vitra Design Museum consacre une exposition monographique à Grcic et à ses travaux en 2014.
En savoir plus