Retour vers le haut

Emmanuel de Bayser: Porträt eines Prouvé-Sammlers

Emmanuel de Bayser est féru de design et vit et travaille entre Paris et Berlin.

« J’avais 20 ans quand j’ai commencé à collectionner des objets design. Je me suis d’abord concentré sur les américains comme Charles et Ray Eames et j’ai également acquis des pièces contemporaines ou historiques d’après-guerre, et puis plus tard, du Jean Prouvé aussi. J’aime l’optimisme, les couleurs et la nouveauté du design d’après-guerre. Il y avait cette impression de dynamisme et les gens envisageaient l’avenir de façon positive. Vous retrouvez tout cela dans les designs de cette époque. L’éclectisme, c’est combiner d’anciennes pièces avec de nouvelles et des choses qui semblent incompatibles et c’est ce qu’il y a de plus dur.

« J’aime vraiment cette approche architecturale. Je pense que c’est la chose la plus intéressante chez Prouvé. C’est la structure métallique qui fait vraiment penser à un immeuble. »
Emmanuel de Bayser

J’aime mettre l’accent sur des couleurs en combinant trois ou quatre couleurs qui vont bien ensemble. L’approche architecturale de Prouvé me parle par la façon dont il combine les matériaux comme le bois et le métal pour créer des contrastes. De nombreux meubles de Prouvé présentent cette qualité constructiviste, par exemple avec un cadre métallique. J’aime le bois, surtout en association avec d’autres matériaux comme la céramique. J’aime les contrastes.

Lorsque je rentre chez moi le soir, je veux de la paix et de la tranquillité. De beaux objets ont cette qualité intrinsèque de vous inviter à la méditation. Nous vivons dans une société globalisée ; quand il n’y a pas le coronavirus, les gens sont toujours affairés, toujours en interaction les uns avec les autres. Il deviendra donc de plus en plus important de créer chez soi un cocon, un monde intérieur dans lequel vous vous sentez en sécurité. »